Saison 12

LE BOUT DU CHEMIN

Vendredi 24 septembre 2021 # 557 jours après

J’ai hurlé tout ce que j’avais à hurler. J’ai pleuré des hectolitres. Bu tout autant.

J’ai plongé la tête la première en enfer. Arpenté ce dernier en long, en large, pour m’en imprégner jusqu’à la moëlle dans un désespoir sans fond. Et j’en suis ressortie.

557 jours après mes premiers pas sur ce chemin de croix, je regarde en arrière et je constate la distance parcourue, si grande que je ne vois même plus mon point de départ. Je regarde devant et je me dis qu’il reste encore tellement à marcher.

Mais il est temps de faire une pause.

Infuser tout ce qu’il m’est arrivé, tout ce que j’ai découvert. Repartir neuve et forte. Forte de qui je suis, ombres et lumières mêlées, de ce que j’assume aujourd’hui sans coup de poignard dans le cœur, de ce dont mes rêves se remplissent nuit après nuit, de ce qui gonfle mon âme comme un ballon d’hélium en la faisant s’élever vers des cieux resplendissants sans que ce dieu sans nom y ait quelque chose à redire.

Quoiqu’il arrive, je suis fière d’avoir tenu la promesse que j’ai faite à ma mère de lui survivre, de vivre, d’être moi.

Envie de me concentrer sur mon bouquin. De faire abstraction de la réalité et de m’ébrouer avec délice dans la fiction. Je reviendrai certainement pour le récit de nouvelles aventures – et maintenant je ressemble à Bilbo The Hobbit – mais pour l’heure, j’éteins la radio.

Je vais peut-être en attendant passer la plume à quelques guests, comme une sorte de spin-off, ce qui, ma foi, m’enchante. Les mots sont faits pour être dits. Peu importe par qui.

Bichette signing off.

************************************************

THE END

************************************************

close

Etre averti des prochaines publications

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *